Chez moi, à l'Intérieur...

Omnia Apud Me Mathematica Fiunt. (René Descartes - 12x133-30x55)

Il se fait appeller Vicnent et Il se situe vers Paris XI, City of Lights, France

Ce qu'il en pense ? "Cubum autem in duos cubos, aut quadratoquadratum in duos quadratoquadratos et generaliter nullam in infinitum ultra quadratum potestatem in duos ejusdem nominis fas est dividere: cujus rei demonstrationem mirabilem sane detexi. Hanc marginis exiguitas non caperet". Pierre de Fermat, 1637, dans la marge de son exemplaire (aujourd'hui disparu) des Œuvres de Diophante éditées par C.G. Bachet de Méziriac.

Le reste aussi...

30.5.05

Oui !!!! C'est NON

Première victoire, beaucoup de gens se sont déplacés. C'est bon signe, du moins pour la démocratie. Puis arrive 22h. Le pourcentage apparait : 54.5% de non. Etonnament, F2 annonce 55 et France 3 encore plus... Ce n'est pas grave, en tout cas, le traité constitutionnel est rejeté.
Ensuite, viennent les commentaires. Là où je suis déçu, c'est que visiblement, beaucoup de français n'ont pas répondu à la question posé. Quel que soit son bord, il avait pourtant été bien précisé que la question portait sur l'adoption ou non du traité alors que 40% des gens ont voté non pour exprimer un ras le bol de la politique intérieur. C'est un mal français, je crois, d'être stupide à ce point. En 2002, les gens ont votés à droite, les réformes que n'a pas fait la gauche sont mises en oeuvre et le peuple dit gueule deux ans après. On pose une question sur le traité et les gens votent contre la politique intérieure. En 2007, la gauche pourrait passer alors que deux ans avant (aujourd'hui donc), elle n'a aucun projet alternatif et se déchire complétement. De plus, c'est une majorité de socialo qui a voté contre la direction du parti, c'est à dire, à l'encontre du choix qu'eux mêmes avait proposé en octobre dernier. Après tout, il n'est pas nouveau d'apprendre que le Français moyen ne pense qu'à lui, pas plus loin que le bout de son nez et n'est finalement qu'une vraie girouette !!! Pauvre France, mais où va-t-on ??!!
Ensuite, vinrent les commentaires de tout bord. J'ai bcp aimé les commentaires de la gauche, insistant bien sur le ras bol général, sans pour autant balayer devant sa porte : le parti n'a pas d'alternative à proposer, le parti se déchire, la parti n'a pas su mobiliser ses électeurs à répondre à la question etc etc. C'est assez affligeant.
Ce que je trouve déroutant également, c'est cette cassure, voir cet abime qu'il peut y avoir entre le peuple qui, finalement, n'est plus en phase avec l'assemblée. Mais 100x de revirement soudain n'est pas coutume, encore...

Je voudrais aussi encore dire 4 choses (importantes) :
  • Ce n'est pas parce que j'ai voté non, que je suis contre l'europe.
  • Ce n'est pas parce que j'ai voté non que je tolérerai d'être stigmatisé comme associé au vote lepeniste ou Besancenotien. (je pense que dans ce cadre de vote, où l'on n'a que le choix entre oui et non, être comparé au vote lepéniste, c'est un peu comme si je traitais de xénophobe un de mes concitoyens parce qu'il mettrait une cravate, comme fait le pen tous les jours !!!!)
  • j'ai voté non, parce que : (en vrac...)
  1. J'estime que la traité qu'il m'était proposé était un mauvais traité, et qu'il nous faut un traité plus simple, avec une partie III à revoir profondément, avec une europe moins technocratique et plus démocratique.
  2. J'aimerais que la BCE puisse rendre des comptes, qu'elle soit dédiée à la croissance et non pas seulement à la lutte contre l'inflation.
  3. J'aimerais qu'il y ait une vraie possibilité de référendum populaire, où un refus devra être clairement notifié et justifié.
  4. J'aimerais que le parlement (la représentation du peuple) ait l'initiative des lois.
  5. J'aimerais que l'Europe puisse s'endetter et pas seulement se financer sur ses fonds propres. (Vous trouvez débile d'emprunter 200 000 euro à une banque sur 15 ans pour acheter votre baraque ?)
  6. Je voudrais que les articles III-144 et III-145 soit abandonnés (c'est Bolkenstein!!),
  7. Je voudrais que la laïcité soit exprimée plus clairement (elle est laissée aux pays...),
  8. Je voudrais qu'on y trouve le mot fraternité au moins une fois,
  9. Je voudrais que les mots "services publics" apparaissent clairement,
  10. Je voudrais qu'on arrête de nous parler du Dieu de la concurrence libre et non faussée (même si je suis libéral, il me parait évident que la coopération entre pays et meilleure quand elle est réfléchie que quand elle est absolument imposée)
  11. Surtout, je souhaiterais ardamment que plus aucune décision, à quelques niveaux que ce soit, ne soit plus prise à l'unanimité. La règle qui consiste à prendre 55% des pays et 65% de la population est pas mal. Peut être faudrait il que pour les décisions plus engageantes, on ait quelque chose comme 55 et 80 ou 70 et 80, mais 100%, c'est absolument débile. Qu'y a t il de commun entre la culture Portugaise et Suédoise ? Entre la culture Irlandaise et Maltaise ??
  12. J'aimerais également que le conseil de l'europe est une base commune : il est intolérable d'imaginer que la France n'y participe pas (vers 2015, c'est ce qui est prévu, à tour de role).
(ces douze (comme les douze étoiles de l'Europe) raisons me sont venues en vrac à l'esprit. je peux tripler ce score en réfléchissant un peu...)

  • Je voudrais aussi dire que les plans B existent depuis le début, puisqu'en Novemebre 2006, si le traité n'est pas 100% ratifié, alors .... Enfin, à la question "Mais sur quelle base renégocier ? Le Pen, Besancenot, les socialo ou moi ?", je voudrais juste dire que lorsque l'on a proposé ce premier jet de traité désormais refusé, on ne nous avez pas plus demandé notre avis et ça n'a pas empêché qui que ce soit de nous pondre 850 articles !!!!. Peut être faudrait nous le demander désormais. Mais comme il n'est pas de raison que le peuple ait raison, et que de toute façon je ne suis pas sur que les français voient plus loin que le bout de leur nez, peut être faudrait réfléchir à ce qu'il y aurait de mieux pour l'Europe et la Nation dans le prochain jet. Il parait qu'aujourd'hui, les institutions sont génantes pour fonctionner à 25, bientôt 27. Commençons par changer cela. Et arrêtons de constitutionnaliser l'économie. Nous sommes dans une économie de marché : pas dans une économie constitutionnelle. Pour l'Europe ensuite, demandons nous à quoi doit-elle servir, et de quoi a-t-elle besoin ? L'Europe doit être POUR les peuples d'europe et non être une surcouche à 4 étages. De plus, au dela de ce traité, je n'ai vu aucune politique ou aucun projet politique à long terme...50 ans... Ce traité était désastreux, qu'on nous en représente un autre. j'ai probablement encore une cinquantaine d'année à vivre, je suis très patient. Quand à l'harmonisation fiscale ou sociale...

9 Comments:

Blogger Luc a dit...

Vincent, juste pour te dire que je trouve toutes les raisons que tu as exprimées très respectables.

Voilà. Je voulais juste te dire ça. Tu vois ?

7:58 PM  
Blogger rachou a dit...

bon, tu connais mon avis, pour moi, c'est non c'est NON, mais n'empeche que je t'approuves pour certaines idées, d'abord sur le vote des francais, si les francais ont voté contre le gouverment, c'est pas non plus le cas de tous,
et je pense que beaucoup de francais ont votés NON, pour les meme raisons que toi, et pas forcement par ras le bol du gournement et autre, meme si certains ne reflechissent pas, c'est pas le cas de 55% des francais, et la plupart ont la meme opinion que toi,
Hier, ca m'a choqué, qu'ont entendent que tres rarement le mot Europe...on avait l'impression que la question,aimez vous chirac, oui ou non??

8:17 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

luc > oui, je vois :-)
rachou > "si les francais ont voté contre le gouverment, c'est pas non plus le cas de tous" : bcp trop... 40% des votants pour le non je crois, c'est beaucoup. trop à mon gout malheureusement...

9:53 PM  
Blogger rachou a dit...

40% des gens interrogés, et ca c pas 40% des votants, 1500 personnes interrogés pour tf1, est la vision de la france entiere, pas si sur...

10:15 PM  
Anonymous bruno a dit...

Qu'est-ce que la démocratie ?...
Quel est le seul et unique mode de décision réellement démocratique ?

Le référendum n'est pas utilisé pour toutes les décisions concernant la nation parce que ce n'est techniquement pas possible, mais au moins lorsqu'on l'utilise, il n'y a rien à redire... ou bien on quitte la communauté nationale!

J'ai pour une fois bien aimé le discours de Chirac après les résultats : il a pris acte de la décision du peuple, et ceci même s'il n'est pas personnellement d'accord, simplement parce que "vox populi, vox dei".

Si quelqu'un affirme que les gens n'ont pas répondu à la question posée, alors d'une part la majorité des français n'est pas digne de voter d'après cette personne, et d'autre part cette personne ne respecte pas l'expression de la volonté suprême des citoyens de la Nation.

J'étais contre le quinquénat, le OUi l'a emporté alors je m'y suis plié et je ne me plains pas, même si je pense qu'un septennat non renouvelable aurait été bien meilleur.

En 1789, les Tiers-Etat s'est érigé en "Assemblée Nationale" parce que seul ce corps était représentatif de la majorité des sujets du roi.
Aujourd'hui 55% des gens qui se sont bougé le cul pour aller voter, et le taux de participation est positivement émouvant pour une fois, n'ont pas voulu de ce traité. Voilà, c'est tout, c'est la démocratie.
Et les Pays-Bas qui votent eux aussi par référendum dans quelques jours donneront leur décisoon souveraine.

1:21 AM  
Anonymous Bruno a dit...

Je rêve d'une assemblée constituante européenne, élue par les 450 millions de citoyens européens le même jour. Et si cette assemblée n'arrive pas à pondre de texte commun, alors que les députés qui le veulent écrivent un texte POLITIQUE et pas économique. Et si il n'y a pas 25 pays pour ça, tant pis, viendront ceux qui veulent et resteront aux traités économiques ceux qui le veulent.

1:25 AM  
Anonymous YBM a dit...

Juste une petite remarque sur « De plus, c'est une majorité de socialo qui a voté contre la direction du parti, c'est à dire, à l'encontre du choix qu'eux mêmes avait proposé en octobre dernier ». Ce sont les militants du PS qui ont voté pour le oui en octobre, et ce dimanche ce sont les électeurs habituels du PS qui ont voté non. Ce n'est pas la même chose. La mentalité (et les motivations) d'un militant en général sont des choses qui m'étonneront toujours (enfin, quand ça ne m'étonne pas, ça m'écœure - tout partis confondus).

3:37 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

ybm > "juste une petite remarque /.../" ... oups, oui, c'est vrai... même si on peut légitimement penser que ce que pensent les militants socialistes, les votants socialistes le pensent au même moment. Je dis "même moment", car ce que je crois est qu'un militant croit en une doctrine de façon plus stable, et souhaitant la faire gagner, il n'hésite pas à aider son parti en l'aidant en terme de financement au moins, en se rendant disponible si besoin. En ce sens, il est donc un militant, au contraire de ce que j'appellerais plutôt un sympathisant.
L'un comme l'autre peuvent faire de la Politique, sans démagogie, et sans souffrir d'un besoin de prosélytisme aigüe et démagogique.
Je ne vois pas en quoi cela puisse être étonnant, voire écoeurant.
Mais peut être es tu tombé sur un démago prosélyte ?

4:38 PM  
Blogger Patrick a dit...

En effet, tes raisons d'avoir voté NON sont très respectables. L'ennui, c'est que lorsqu'on te proposera un projet que tu jugeras idéal, tu voteras sans doute OUI, il y aura certainement encore 60 % de Français qui seront contre (pour quelque raison que ce soit). Et si ce n'est pas les Français, il se trouvera d'autres pays pour le rejeter. Alors, tu auras beau attendre 50 ans, tu risques de ne jamais la voir, cette constitution... En fait, c'est le processus de ratification qui est sans issue, et c'est consternant de penser que nos chers dirigeants n'ont pas prévu ça !

6:52 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home