Chez moi, à l'Intérieur...

Omnia Apud Me Mathematica Fiunt. (René Descartes - 12x133-30x55)

Il se fait appeller Vicnent et Il se situe vers Paris XI, City of Lights, France

Ce qu'il en pense ? "Cubum autem in duos cubos, aut quadratoquadratum in duos quadratoquadratos et generaliter nullam in infinitum ultra quadratum potestatem in duos ejusdem nominis fas est dividere: cujus rei demonstrationem mirabilem sane detexi. Hanc marginis exiguitas non caperet". Pierre de Fermat, 1637, dans la marge de son exemplaire (aujourd'hui disparu) des Œuvres de Diophante éditées par C.G. Bachet de Méziriac.

Le reste aussi...

19.5.05

Toujours non....

http://www.ineditspourlenon.com
(Long et technique mais très intéressant)


Sinon, ça baigne ;-))))

3 Comments:

Blogger rachou a dit...

Moi c'est toujour oui,
mais au moins ce lien, comme les autres arguments que tu avances ca a du sens,
parce que la semaine derniere me suis fait traiter de traitre, limite insulter, rien que ca,
en gros l'argument c'est (j'etais avec des feujs et cons aussi)
oui a l'europe=oui a la turquie= oui a l'islamisme en europe= contre israel
et ca moi, ca me parait un peu simpliste,
alors chacun vote pour ce qu'il veut, encore heureux, mais il accepte les opinions des autres!!!
Donc en conclu, voter oui ou non, mais voter, et laisser chacun choisir...

10:06 AM  
Blogger Luc a dit...

Lien intéressant. Mais c'est marrant comme ces longs discours commencent toujours par "moi, au début, j'étais partisan du "oui"". Ca fait un peu systématique, je trouve ...

Moi, je suis pour le "oui", bien sûr, comme les Espagnols, les Italiens, les Allemands, les Grecs, les Autrichiens, les Hongrois, les Slovènes, les Slovaques, et le Lithuaniens qui ont tous déjà ratifié le traité par des "oui" massifs !

8:17 AM  
Anonymous Bruno, de erwanébruno a dit...

Avant, et jusqu'à il y a peu, j'étais pour le OUI, ça me semblait logique.
Mais plus maintenant. Je trouve que ce texte n'est tout simplement pas assez politique, et trop économique.
Les droits ne sont pas réellement garantis, l'économie libérale est sacralisée (alors que bon, rien ne dit que ce sera toujours l'éco dominante), il n'y a pas vraiment de pouvoir parlementaire, et finalement tout l'héritage proprement européen n'est qu'énoncé dans de belles paroles vides. C'est un texte triste en somme, et qui ne crée rien.
J'ai envie d'un texte aussi joli et joyeux que l'hymne à la joie qui est l'hymne de l'Union.

Je sens que l'Europe est trop disparate, et il me semble que revenir aux pays vraiment partisans d'une Europe politique forte : Benelux, ALlemagne, France, Italie, Espagne, Grèce, Autriche.

Ouais, "au début j'étais pour le oui"... mais j'ai envie que ça change.

7:26 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home