Chez moi, à l'Intérieur...

Omnia Apud Me Mathematica Fiunt. (René Descartes - 12x133-30x55)

Il se fait appeller Vicnent et Il se situe vers Paris XI, City of Lights, France

Ce qu'il en pense ? "Cubum autem in duos cubos, aut quadratoquadratum in duos quadratoquadratos et generaliter nullam in infinitum ultra quadratum potestatem in duos ejusdem nominis fas est dividere: cujus rei demonstrationem mirabilem sane detexi. Hanc marginis exiguitas non caperet". Pierre de Fermat, 1637, dans la marge de son exemplaire (aujourd'hui disparu) des Œuvres de Diophante éditées par C.G. Bachet de Méziriac.

Le reste aussi...

4.3.05

Tonight, we fly !!

Over the houses
The streets and the trees
Over the dogs down below
They'll bark at our shadows
As we float by on the breeze

Tonight we fly
Over the chimney tops
Skylights and slates -
Looking into all your lives
And wondering why
Happiness is so hard to find

Over the doctor, over the soldier
Over the farmer, over the poacher
Over the preacher, over the gambler
Over the teacher, over the rambler
Over the lawyer, over the dancer
Over the voyeur,over the builder and the destroyer,
Over the hills and far away

Tonight we fly
Over the mountains
The beach and the sea
Over the friends that we've known
And those that we now know
And those who we've yet to meet

And when we die
Oh, will we be
That disappointed
Or sadOver the houses
The streets and the trees
Over the dogs down below
They'll bark at our shadows
As we float by on the breeze

Tonight we fly
Over the chimney tops
Skylights and slates -
Looking into all your lives
And wondering why
Happiness is so hard to find

Over the doctor, over the soldier
Over the farmer, over the poacher
Over the preacher, over the gambler
Over the teacher, over the rambler
Over the lawyer, over the dancer
Over the voyeur,over the builder and the destroyer,
Over the hills and far away

Tonight we fly
Over the mountains
The beach and the sea
Over the friends that we've known
And those that we now know
And those who we've yet to meet

And when we die
Oh, will we be
That disappointed
Or sad
If heaven doesn't exist
What will we have missed
This life is the best we've ever had
If heaven doesn't exist
What will we have missed
This life is the best we've ever had


dédicassé à mes Amis qui s'aiment et c'est beau... ;-)

7 Comments:

Anonymous Bruno a dit...

Cette vie est la meilleure que j'aie jamais eu,
Cet amour est le plus beau que j'aie jamais vécu,
Cet homme est le plus délicieux que j'aie jamais aimé,

Le paradis n'existe sans doute pas, il est ici, dans les bras d'Erwan.

Merci mon Vincent, merci ma Rafoune.

1:01 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

Comme il est doux de savoir qu'il existe une personne sur cette vilaine Terre, une personne sur laquelle on sait pouvoir remettre sa vie entre ses mains.... Savoir que cette personne existe, savoir qu'on l'a trouvé... et savoir, le gateau sous la cerise, que cette personne vous chérit aussi... miam... fermons les yeux un instant, respirons bien fort et rendons grâce à l'évolution et à ce gentil attracteur qui nous fait vivre ce bonheur....

2:05 PM  
Anonymous Erwan a dit...

Bon, c'est un peu dans mon caractère et je
Renacle un peu à être d'accord... Parceque

Un truc, que je voulais dire, c'est que
Notre 'vilaine" terre n'est pas si
Odieuse que cela, loin s'en faut
Je dis que vue à travers des yeux
Et un filtre tout rose,
Tant de choses et tant de gens paraissent plus
Avenant. (poil aux dents)
Incrédule ?
Mais si tu lis la première lettre de chaque phrase
En vertical tu sauras pourquoi je suis tout joisse. (ou jouasse ?) enfin, content quoi...

2:51 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

Rah comme c'est beau !!!
Alala, si j'avais ton talent
Pour faire un poème pareil
Ho comme elle en deviendrait
Amoureuse...
Elle le serait peut être plus
L, qui l'est déjà si tant beaucoup
Enfin, il me semble...

A chaque fois que je pense à elle
Une lueur se met à Briller
Sans vraiment comprendre
Sans vraiment prévénir
Ici et maintenant, pour toujours

J'espère que tout cela va durer
Elle aussi d'ailleurs....

Les époques précédantes ne sont pas si

Avenantes pour chacun
Imprévue qu'est la Vie !
Mais si on s'accroche
Elle décrochera la Lune...

3:35 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Vincent,

iVre je suis et je serai de toi,
pItre je resterai rien que pour toi,
eNtière tu m'auras,
eCarte les bras,
rEste là,
eNlace moi,
eT serres moi tout contre toi...

Je voulais te dire
Et te murmurer

Tellement de secrets
'
Aimes moi
Idolatres moi
Mmmmmmmmmmmm lèches moi
Et je serais comblée de joie

...
oui bon je sais ce n'est pas aussi beau que tous vos bons mots mais l'essentiel est que
oui toi mon petit Vincent:
Je t'apprécie beaucoup...
vraiment très beaucoup...

10:13 PM  
Blogger Audrey H. a dit...

Mademoiselle, Messieurs,

Chapeau bas pour vos talents de poètes, vraiment!!!

De tous mon préféré reste le poème de Raphaële!
Vincent, tu apprécies d'avoir déniché LA perle rare ?!? ;-)
Ah, si moi aussi je pouvais avoir un prétendant qui suscite autant mon admiration!!! Il y a de la demande, mais la qualité ne suit pas toujours!!! ;-)))
A suivre...

Encore une fois et en toute sincérité, bravo à vous tous, et en premier à Raphaële. Vous me bluffez vraiment tous les quatre!

10:11 PM  
Blogger Audrey H. a dit...

Ce "[je t'aime], vraiment très beaucoup", ça vaut tout l'or du monde, non, Vincent?

Ta petite soeur d'adoption (chérie adorée espère-t-elle, comme toi le grand frère d'adoption chéri adoré pour elle)

:-))))))

10:21 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home