Chez moi, à l'Intérieur...

Omnia Apud Me Mathematica Fiunt. (René Descartes - 12x133-30x55)

Il se fait appeller Vicnent et Il se situe vers Paris XI, City of Lights, France

Ce qu'il en pense ? "Cubum autem in duos cubos, aut quadratoquadratum in duos quadratoquadratos et generaliter nullam in infinitum ultra quadratum potestatem in duos ejusdem nominis fas est dividere: cujus rei demonstrationem mirabilem sane detexi. Hanc marginis exiguitas non caperet". Pierre de Fermat, 1637, dans la marge de son exemplaire (aujourd'hui disparu) des Œuvres de Diophante éditées par C.G. Bachet de Méziriac.

Le reste aussi...

16.1.06

Budget 2006 de la Gauche en Ile de France...

Le budget de 3,7 milliards d’euros avec des dépenses en progression de +11,7% est marqué par une hausse des taux de la fiscalité de +23% après les +24% en 2005. De plus, la création de l’Agence foncière régionale va entraîner des prélèvements supplémentaires spécifiques qui vont s’ajouter à la hausse de +23 % (5€ par habitant et par entreprise).

Avec des dépenses de fonctionnement qui augmentent de + 33 % et des investissements qui baissent de - 5%, ce budget alourdit la gestion et ne prépare en rien son avenir.

Et pourtant, la gauche régionale ne peut pas dire que l’Etat se désengage, puisque les dotations progressent de + 22% par rapport à 2005 et à périmètre constant, de +2,1%, soit plus que l’inflation.

Entre 2005 et 2006 les crédits de paiement en investissement diminuent dans l’ensemble des secteurs clés de notre région :
- L’amélioration de la sécurité dans les transports communs : -25%
- La rénovation du matériel roulant dans les transports en commun : -30%
- L’apprentissage et la formation continue : -34 %
- La sécurité : -20 %
- La sécurité dans les lycées :-23 %
- La politique de la ville : -12%

En revanche, les dépenses de communication et les frais généraux explosent + 8 % au détriment des investissements dans les domaines fondamentaux que sont les transports, l’enseignement, la formation, la sécurité…

Ainsi, la Région perdra encore en attractivité alors que la compétition avec les agglomérations de Londres, Francfort ou de Barcelone s’accroît. L’activité économique et l’emploi seront les premières victimes de ce budget dramatique pour les Franciliens et pour les entreprises…

Au fait, dans la campagne électorale de 2004, les socialistes avaient promis de ne pas augmenter les impôts en région… 50% en deux ans qui dit mieux ?

Conseil Economique et Social de l'ile de France (regarder par exemple les dépenses de fonctionnement entre 2000 et 2003 !!!!)
Les vœux de JP Huchon
IAURIF (Chiffres clés et évolution)

3 Comments:

Blogger Audrey H. a dit...

L'amélioration de la sécurité n'est clairement pas une priorité.
Sympa pour nous.

8:15 PM  
Anonymous Supermama a dit...

Darling, t'as pas l'air au courant de certaines dépenses qui incombent désormais à la région sans que les contre-parties promises pas l'Etat aient été intégralement versées ... (concernant par exemple le RMI et le taux de demandeurs qui a explosé dans la région). L'Etat n'a versé ses dotations que sur la base des anciens calculs du nb de RMIistes, sans tenir compte de l'appauvrissement du niveau de vie, et donc de l'augmentation du nombre de demandeurs ... C'est une des raisons qui a fait exploser le budget, même si ce n'est pas la seule (article dans Le Parisien de la semaine dernière - j'essaierai de te le retrouver.
Renseigne-toi, et sois un peu moins simpliste !

8:50 AM  
Anonymous BruZ a dit...

Ouais, c'est tout comme les commentaires de l'UMP sur la Mairie de Paris... du n'importe quoi, des mensonges, des réflexions tellements bêtes et petites qu'on voit de façon énorme leur frustration de voir qu'ils ne sont pas capables d'être aussi francs et clairs que Bertrand.
60% d'opinion favorables encore le Bertrand !...

7:16 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home