Chez moi, à l'Intérieur...

Omnia Apud Me Mathematica Fiunt. (René Descartes - 12x133-30x55)

Il se fait appeller Vicnent et Il se situe vers Paris XI, City of Lights, France

Ce qu'il en pense ? "Cubum autem in duos cubos, aut quadratoquadratum in duos quadratoquadratos et generaliter nullam in infinitum ultra quadratum potestatem in duos ejusdem nominis fas est dividere: cujus rei demonstrationem mirabilem sane detexi. Hanc marginis exiguitas non caperet". Pierre de Fermat, 1637, dans la marge de son exemplaire (aujourd'hui disparu) des Œuvres de Diophante éditées par C.G. Bachet de Méziriac.

Le reste aussi...

5.4.05

Deux fois, c'est mieux...

je l'avais déjà dit, mais le redire, c'est mieux.

Jean-Paul II est mort : Act Up-Paris ne se réjouit de la mort d’aucun homme, quand bien même celui-ci fut un assassin - Publié le 4 avril 2005

Nous affirmons cependant ici que l’église catholique regrettera un jour les positions dogmatiques de Jean-Paul II sur l’utilisation du préservatif qui l’ont rendu directement responsable de la mort de millions d’hommes, de femmes et d’enfants. Que le jour de ce regret soit proche n’est qu’un vœu désespéré que nous adressons à son successeur.

En 1995, Act Up-Paris publiait une photo de Jean-Paul II tâchée de sang : « Ce pape est un assassin ». Nous ne reviendrons jamais sur ce slogan. Par ses positions sur le préservatif, sur la contraception en général, sur le droit des femmes à disposer de leur corps et sur l’homosexualité, Jean-Paul II a été le porte-parole d’un catholicisme réactionnaire, vecteur de discrimination, de souffrance et de mort.

L’église catholique doit entendre les voix qui en son sein réclament depuis longtemps le dépassement du dogme lorsque la réalité rend celui-ci inacceptable :
- Dès 2001, l’évêque sud-africain Kevin Dowling lance un « plaidoyer en faveur d’une levée par l’église de l’interdiction de l’utilisation des préservatifs » à un moment où dans ce seul pays on estimait à 1600 le nombre quotidien d’infections par le VIH. Cet appel ne sera jamais entendu par Jean-Paul II.

- Le 18 janvier dernier, le porte-parole et secrétaire général de la Conférence épiscopale espagnole, Juan Antonio Martinez Camino déclarait « le préservatif a sa place dans le contexte de la prévention intégrale et globale du sida ». Dès le lendemain, l’Église espagnole sous la pression de l’Opus Dei infirmait définitivement cette position : « il n’est pas possible de conseiller l’usage du préservatif, contraire à la morale de l’individu ».

Jean-Paul II restera dans l’Histoire comme l’un des premiers complices de la pandémie et la médiatisation de sa mort a mis en difficulté le Sidaction 2005. Nous attendons des médias hagiographes qu’ils rendent un hommage proportionné aux 10 000 morts quotidiens du sida.

-- Fin de l'Article...

J'ai même cru comprendre, en lisant lemonde.fr, que les "icones Sidaction" avaient été enlevées des écrans des TV (que je ne regarde pas...) ce WE pendant les différentes émissions pour/avec le pape...
Comme quoi, y'a bien là un truc hypocrite à 100%...
Bon Allez, j'arrête... au suivant...

11 Comments:

Blogger rachou a dit...

et si on changait de sujet, vous pensez quoi du mariage de charles et camilla??? LOL

6:40 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

IL EST REPORTE D'UN JOUR !!!!!
SNIFFFFFFFF

6:51 PM  
Blogger Audrey H. a dit...

Sur leur union:
Ce garçon était complètement castré par sa mère. Pour se sentir bien avec une femme, il fallait forcément que celle-la fût le contraire de la Reine Mère.

Sur le mariage stricto sensu:
un peu hypocrite, il s'était déjà marié avec Lady Di pour plaire à sa famille, alors que peut représenter pour lui une seconde union, légalement consacrée?
Par ailleurs, je me trompe peut-être, mais il me semble qu'il s'agit d'un manque de respect pour feu son épouse, quels que soient leurs différends.
(Et manifestement Lady Di n'était pas toujours l'ange qu'elle prétendait paraître).
La mère de ses fils, c'était elle.

Conclu: une mascarade de plus!
Rappelons nous que le monde n'est qu'un vaste théâtre et que nous en sommes tous les acteurs... ;-)))

7:33 PM  
Blogger rachou a dit...

je croyais avoir trouver un sujet de discussion sans polemique, pas sur!! LOL

7:59 PM  
Blogger Audrey H. a dit...

:-)

8:55 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Faut m'expliquer...
Quand on se pose la question d'utiliser ou non un préservatif, c'est qu'on va avoir des relations sexuelles avec quelqu'un.
Si on ne met pas un preservatif pour des questions de religions, c'est qu'on en respecte les principes, donc qu'on est soit fidèle soit abstinent. Dans ces conditions, je ne vois pas comment le sida peut se répendre de manière exponentielle.
Bref, ce serait vraiment prendre les gens pour des cons de croire que, parce qu'ils sont catholiques, ils n'utilisent pas le preservatif tout en ayant une vie sexuelle débridée.

Parce qu'à choisir entre un danger de mort et un pêché non mortel (le pardon n'est il pas omniprésent dans la religion catholique ?), le choix est vite fait, par tout être humain ayant du bon sens.

Par contre, quand montrera-t-on du doigt les autorités des pays, tels l'Afrique du sud, qui, pour ne pas effrayer les investissements, nient l'existence du sida ?
Moi aussi ca me saoule que l on parle du pape pendant une semaine, mais ce n est pas une raison pour retranscrire sans jugeotte un autre discours rabâché mille fois des medias.
Quand à la question de l'âme du pape, un homme agissant tel qu'il pense être bien n'est pas un mauvais homme, c juste unhomme aveugle s'il se trompe. Et dire que c'est un assassin enleve a tous ceux qui l'ecoutent leur qualite d homme libre (notamment les peuples africains, mais dans l esprit des francais, la consdescendance a leur egard n'a jamais choqué personne)...

12:53 AM  
Blogger rachou a dit...

tout a fait d'accord, a 200% avec anonyme, (c'est qui)

7:48 AM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

Désolé mais je m'inscrit en faux à 1000%

Premier paragraphe : "Si on ne met pas un preservatif pour des questions de religions, c'est qu'on en respecte les principes, donc qu'on est soit fidèle soit abstinent. Dans ces conditions, je ne vois pas comment le sida peut se répendre de manière exponentielle."

catho => not (préservatif)
catho => fidèle, abstinent
sexe => préservatif
épidémie => not (préservatif)
préservatif => not (épidémie)
not (épidémie) => préservatif

mais c'est surtout nier que
physiologie => sexe
sexe => souvent not (préservatif)
physiologie # psychologie (responsabilité, maturité...)

Et notammant, quand tu t'adresses à des gens pour qui le pape a une haute autorité morale, et bien quand ces gens craquent, il préfère baiser (faire l'Amour) sans capote plutot que d'en mettre... voila le résultat. D'autant plus monstrueux que ces populations n'ont pas accès à la culture, au savoir et ne peuvent pas juger de ce qu'on leur dit... il applique donc bêtement... et ce qu'il retienne du message du pape, c'est "Surtout pas de capote"

et paf le chien le coté prgmatique de la religion, paf le chien pour la pure négation de "mon corps me parle" etc...

ce que dit le pape n'est pas suffisant : il devrait avoir un discours plus pragmatique du genre : "Dieu vous invite à la fidélité et/ou à l'abstinence, MAIS, si vous devez craquer, alors protégez vous et protéger ceux qui vous aiment et que vous aimez !!!!"

De même pour le passage "un homme agissant tel qu'il pense être bien n'est pas un mauvais homme, c juste unhomme aveugle s'il se trompe."
je m'inscrit totalement en faux.
Relis les passages des comptes rendus du procès de Nüremberg et relis ce qu'il s'y disait... Pas un seul des officiers allemands ne se sont rendus compte de la monstruosité de leur actes et pensées. Il continuaient de penser que c'était juste bien, normal...
Quand même, quand votre pensée implique que vous puissiez disposer de la vie de gens, de plus par milliers puis par millions, alors il y a forcément un pb... Ma liberté s'arrête où commence celle des autres...
Car ce qui est infame, c'est non seulement de vouloir disposer librement de la vie de son prochain, mais en plus sur un critère pour lequel il n'y est pour rien !!! (la naissance !!)
Et si ce n'est pas appeller ça un assassinat, alors va pour "complicité de meurtre..."

et pour mojn petit jeu d'implication, je vous rappelle que :
* Si la proposition « P implique Q » est vraie ET que la proposition P est vraie, ALORS Q est vraie. C'est le modus ponens, dont la prémisse est vraie :
[(P => Q) ET P] => Q
Littéralement, c'est le syllogisme de « la manière en posant » : P implique Q ; or, P est vraie ; donc Q est vraie. On dit que Q est inférée par la règle de détachement, ou de déduction appelée modus ponens.

* Si la proposition « P implique Q » est vraie ET que la proposition Q est fausse, ALORS P est fausse. C'est le modus tollens, dont la conclusion est fausse :
[(P => Q) ET ¬Q] => ¬P
Littéralement, c'est le syllogisme de « la manière en ôtant » : P implique Q ; or, Q est fausse – on ôte Q – ; donc P est fausse.

* Si la proposition « P implique Q » est vraie ET que la proposition « Q implique R » est vraie, ALORS la proposition « P implique R » est vraie. C'est le modus barbara, qui utilise une transitivité :
[(P => Q) ET (Q => R)] => (P => R)
Littéralement, c'est le syllogisme de « la manière étrangère » : une proposition annexe Q est utilisée pour faire le lien entre les deux propositions P et R.

Pour conclure que

catho => ¬ (préservatif)
catho => fidèle, abstinent
préservatif => sexe
épidémie => ¬ (préservatif)
¬ épidémie => préservatif
physiologie => sexe
physiologie => ¬ psychologie
¬ psychologie => ¬ préservatif

or, préservatif => ¬ (épidémie)
or épidémie

car catho => ¬ sexe
or, physiologie => ¬ psychologie
et ¬ psychologie => ¬ préservatif

donc le sexe sans préservatif, pour les non catholiques, c'est possible, pour les catho, ben.. les stats démontrent que des vrais, il y en a peu...

donc... le dogme catholique, c'est bien la négation du corps, et de ses envies...

10:02 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Juste une question à toi Vincent si amer envers le pape:
"dans tes relations sexuelles avec des inconnues, inconnus ou connues ou connus, utilises tu à chaque fois un préservatif?"

8:10 PM  
Blogger Vicnent 31415 a dit...

moi je le fais en toute connaissance de cause (et éventuellement de conséquence...)
ça n'a rien à voir !

8:28 PM  
Blogger Audrey H. a dit...

Sacré Vincent, tu ne renies pas ton passé de grand séducteur, voile ou vapeur ;-)! D'ailleurs ton blog a toujours été là pour exprimer les épanchements de notre coeur d'artichaut préféré, mais tout ça bien sûr c'était avant Raphaëlle!

Tiens justement, réponse à "Anonymous" (L'Ange Blond peut-être? ;-) ), sur ce passage:
"Dans ces conditions, je ne vois pas comment le sida peut se répendre de manière exponentielle." ---> Mais il n'y a pas que les cathos sur terre!

Donc sinon je pense comme toi Vincent: finalement le pape a quand même sa part de responsabilité morale dans la mort de pas mal de pélerins, en ne les ayant pas mis en garde comme il l'aurait dû contre cette vilaine maladie. Néanmoins comme je l'ai déjà écrit, il était dans son rôle... dans toute structure sociale, à chacun son rôle, pour le meilleur et pour le pire.

Amen ;-)))

10:09 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home